Version HTML ?

Innocence

Va tranquille voyageur,
A la lumière de la lune
Les chanteuses de nuit
Aux âmes innocentes
Ne cherchent querelle.
Ne te retourne pas sur les sinistres cris de l'espérance,
Ses messagers se font les amis du malheur.
Demain, demain n'est que temps qui court,
L'éternité est sous le joug du serpent.
Il te faut saisir la mèche qui volette sur le front du jeune homme,
Ne pas laisser le globe glisser de sa main.
Le rasoir soutient la balance dans un équilibre précaire
Ne laisse pas les fleurs faner aux pieds de l'agneau,
Tandis que traînée à terre dans ton indifférence
La jeune femme s'éloignera de toi
Qui murmurait tout bas :
" Je lave mes mains dans l'innocence."

Ecrire à DESIDERIA
© DESIDERIA



Publication : 09 avril 2006
Dernière modification : 07 novembre 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation
Page 1 - Page 2 - Page 3
Aaricia
Amitié  
Aredhel
Tinkerbell  
CATHY ECK
Comme un rêve  
Message d'un ange  
Par dela les mots  
Colibri
Le Miroir de Capuchon
Les fées du Sorbier
Colibri et Kalfea
L'elfe et la fille-oiseau
DESIDERIA
Elfe  
Innocence  
La Flamme Bleue  
La Nonchalante  
Margot la Noire  
Reine  
Vampire  
Vigilance  
Edhel
Reine Elfe  
Elannore
Complainte de Nimrodel
Endoriël
A Shadow of the Past
Femme au dragon
Isil de Nacre
Kulgan et Fantus
Gaiaaa
Démone  
Magrat  
Mélusine
Kendra
Eärendil  
Poèmes Arthuriens  
Miriamélé
Evidence
Narwa Roquen
Retour à Chiswarta
Necsipaal
Daeron
Reya
Vanité
Shadow Fae
La tisseuse
Zell
Demi-elfe  
callia
Toi et Moi  
ze-poete
Aspiration Tolkienienne  

Page 1 - Page 2 - Page 3

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


4 Commentaires :

Mirmir  
le 21-08-2007 à 01h36
Un texte un peu trop intelligent...
pour être compris par ceux qui se tapissent dans la médiocrité pour se convaincre qu'ils sont brillants!

En tout cas moi je le trouve très beau! Pour conclure un mot suffira: bravo!
DESIDERIA Ecrire à DESIDERIA 
le 24-07-2006 à 18h05
Explications texte Innocence
Les « Chanteuses des nuit » est l’autre nom désignant les Lavandières, figures inquiétantes de la mythologie bretonne, qui s’attaquaient la nuit aux personnes peu vertueuses qui avaient le malheur de croiser leur chemin, leur demandant de les aider à tordre leurs draps, m’enfin j’imagine que vous connaissez à peu près tous cette histoire.

Les « sinistres cris de l’espérance » font référence au...

Voir la suite de ce commentaire

Netra Ecrire à Netra 
le 13-04-2006 à 16h47
Ca pourrait peut-être être joli mais... tu sais conjuguer les verbes autremenbt qu'à l'impératif ?
Estellanara Ecrire à Estellanara 
le 10-04-2006 à 16h01
L’a pô compris (à prononcer avec l’accent québecquois)
Poème en prose. La métrique est pour le moins irrégulière. L’auteur prend, de plus, quelques libertés avec la langue française. Je n’ai pas compris de quoi ça parle.


Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)





Retour a l'index Librerie


Page générée en 521 ms - 158 connectés dont 1 robot
2000-2023 © Cercledefaeries