Version HTML ?



Mysthalos Cormyrian et les sept Portes du Rêve

Mysthalos paraissait vieux et fatigué. Son corps usé et voûté le faisait souffrir régulièrement, et si ce n'était grâce à son vieux bâton, il aurait aujourd'hui bien du mal à se déplacer. Pourtant son regard n'avait rien perdu de sa vigueur et une étrange lueur en émanait à certaines heures de la journée ou bien lorsqu'il était heureux ou contrarié.

Voilà presque quinze ans déjà qu'il parcourait le monde extérieur ainsi que ses propres terres intérieures à la recherche des arcanes oubliées. Et longtemps, oui longtemps il avait souhaité qu'enfin la Dame des mystères lui montre le chemin, mais en vain...

Le voile, devenait de plus en plus épais lui semblait-il. Et plus il y pensait plus il croyait deviner que son existence était un véritable gâchis, orné de quelques agréables rencontres. Cependant, cette flamme d'espoir qui l'habitait ne pouvait se résoudre à le quitter ; et toujours il continuait son voyage, apprenant du monde et de ses habitants.

Lorsque la fatigue devenait trop grande, il cherchait d'anciens sanctuaires, là où les pierres se dressent encore droites et fières comme en hommage au ciel et à la terre. Et lors toutes ses forces s'en trouvaient renouvelées, si bien qu'il continuait à espérer comprendre, un jour, le mystère de la Toile, celle qui relie toute chose en son sein, abolissant paradoxes, mésententes et confusion.

Mais jusqu'ici, il n 'avait pas même entrevu la première porte des rêves... ou du moins le croyait-il. Et c'est ainsi qu'un jour d'hiver particulièrement rude, à la tombé de la nuit, il fit halte dans une grotte non loin d'un lieu que les anciens nommaient Evanarissé, la vallée des songes.

Son vieux corps fourbu n'en pouvait plus, son ventre était vide, et depuis déjà quelques jours, il se prenait à rêver éveillé. Lors qu'il commençait à sommeiller, le petit feu qu'il avait allumé devint plus lumineux et radieux et tandis qu'il s'en rapprochait, sa teinte virait au bleu. Puis presque imperceptiblement au début, une douce voix féminine lui dit :

"Longtemps tu as cherché, toi Mysthalos le quêteur de rêve, et tu penses avoir échoué. Mais ne doute plus, car je te le dis, déjà quatre portes sont tiennes. Tes longues pérégrinations t'ont valu les portes du Nord, du Sud, de l'Est et de l'Ouest. Continue ta route, tu as ma bénédiction, car ton courage et ta bravoure n'ont d'égale que ton âge, ta solitude et ta fatigue.
Les trois autres portes sont à ta portée et tu dois les trouver, car alors pour toi, le voile sera levé et nulle brume ne pourra plus obscurcir ta destiné.
Devant l'effort déjà accompli, je vais t'aider. Les trois dernières portes que tu dois trouver, se trouvent au-dessus, en dessous et nulle part......"

Puis lentement, le feu repris une couleur rougeâtre, et la tendre voix s'éteignit. Mais Mysthalos semblait jeune d'une vigueur retrouvée. Son regard plus brûlant qu'un brasier scrutait déjà le ciel et la terre à la recherche des portes d'au-dessus et d'en dessous.

Au lever du soleil, il s'élança dans la vallée, à grand pas, se disant qu'il avait toujours connu cette voix sans toutefois y prendre garde. Et partout où il passait il disait : "Chacun connaît sa Dame des mystères, enveloppée de son manteau de brume, écoutez-là et suivez-moi car ensemble nous passerons alors les sept portes du rêve".

Ecrire à Everman
© Everman



Publication : Concours "Les Portes du Rêve" (Janvier 2001)
Dernière modification : 07 novembre 2006


Noter cette page : Vous devez vous identifier pour utiliser le système de notation

A toi de choisir parmi les récits et illustrations sur le site

Syldorrynn
Naissance d'une Ombre d'Ame
Telglin
La Porte des Rêves illustré par Elemmirë  
Vifsorbier
L'Auberge
Maha-na-la illustré par Colibri
Yasbane
Restons-en aux lardons  
Chimik One
La Porte des Rêves
Everman
Mysthalos Cormyrian et les sept portes du Rêve
Melmiriel
Porte des rêves
Onirian
Conte
Syldorrynn
Illusion d'étreinte
ze-poete
Rêve ou réalité

signifie que la participation est un Texte.
signifie que la participation contient un Dessin.


Aucun Commentaire



Ajouter un commentaire

Pseudo
Mail
Titre ou commentaire concis
Commentaire détaillé
(Optionnel)



Page générée en 416 ms - 233 connectés dont 1 robot
2000-2022 © Cercledefaeries