Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Merci pour ta lecture ! Voir la page du message Afficher le message parent
De : Estellanara  Ecrire à Estellanara
Page web : http://estellanara.deviantart.com/
Date : Lundi 1 juillet 2013 à 09:08:59
Je suis rouge de confusion ! Merci beaucoup !! Vraiment !
Pour la violence, demain j'arrête, hihi ! Mes prochains textes (au moins les trois prochains) seront légers, frais et mentholés, promis !
Pour la maîtrise, facile ! Une quinzaine de relectures dont trois à haute voix !
Pour la connaissance du vaudou, je fabriquais des dagydes étant gosse. J'ai pas mal de synopsis là-dessus qui dorment dans mon "carton".
Je suis énormément fan du personnage du baron Samedi mais je n'avais jamais osé l'utiliser, par peur de l'abîmer. Maintenant que je commence à me sentir plus à l'aise avec l'écriture, je m'autorise certaines choses.
Concernant les âmes sensibles, y a aussi l'atmosphère sensuelle que j'ai essayé de mettre. Parce que le baron est un personnage à la fois dangereux et lubrique, dans la mythologie vaudou.
Pour le retour au passé simple, j'ai refait cent fois la phrase, sans réussir à l'améliorer. Si tu as une suggestion, je prends avec reconnaissance !
J'ai comme qui dirait écrit cette nouvelle en dormant. Mon rêve allait du moment où Earl sort du bureau jusqu'au moment où il tue le dernier malfrat. En me réveillant, j'ai tout de suite senti le potentiel du rêve et j'ai pris des notes. J'ai gardé tel quel le passage où il gifle le jeune en lui demandant "qui suis-je". C'est mon passage préféré. Et au réveil, me restait le souvenir que j'avais été une rock star avant de devenir commercial, aussi. Ne restait qu'à boucher les trous et à rédiger ! (^-^)
Merci pour les bricoles; je les ai corrigées. Les accents circonflexes, c'est pas mes copains... Tu as tout à fait raison pour les remarques stylistiques.
L'emprise du Loa vacille à la fin du texte, sous l'influence de la femme, mais elle ne se rompt pas. C'est en quelques sortes l'injonction du fils qui permet au Loa de terminer son macabre travail.
Ah, le masque tête de mort, c'est quasi un passage obligé pour le baron Samedi ! (^-^)
Ravie que mon texte te plaise et encore merci pour ta lecture attentive et éclairée.

Est', plaisir de la lecture, plaisir de l'écriture, la WA, c'est bon, mangez-en !


  
Ce message a été lu 3889 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 455 ms - 188 connectés dont 2 robots
2000-2020 © Cercledefaeries