Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Exercice 77 : Narwa => Commentaire Voir la page du message Afficher le message parent
De : Estellanara  Ecrire à Estellanara
Page web : http://estellanara.deviantart.com/
Date : Vendredi 20 aout 2010 à 11:27:21
La structure de ton récit avec la succession d’incarnations est intéressante. Selon la tradition indienne, il me semble qu’on s’élève dans les sphères si on a eu une vie méritante et qu’on descend si c’est le contraire. Là, je n’ai pas vu apparaître cette logique. Je pensais au départ qu'elle allait constituer le fil conducteur mais ce n'est pas le cas au vu de l'épisode du chien où le personnage ne commet pas d'erreur mais ne sort pas du cycle des réincarnations. On dirait plutôt une approche gnostique, pour le peu que j’en connais.
Ton personnage est particulier et je n’ai pas pu le cerner dans toute l’histoire. Au départ, il est présenté comme égoïste voire méchant, avec des circonstances atténuantes dans ses antécédents familiaux. Puis, au fil des vies, je me suis demandé s’il n’était pas tout simplement sot et malchanceux. En tous les cas, tu fais preuve d’un bel esprit de synthèse, brossant rapidement et efficacement toutes les époques et toutes les situations.
Le genou douloureux qui revient sans cesse et surtout la femme aimée qui réapparait sous des noms subtilement différents font habilement le lien entre les vies.
Bon, j’avoue que les histoires de chien fidèle, de candeur et de foi chrétienne, c’est pas ma came, mais no souci.
Ca veut dire quoi transfixier ? Mon dictionnaire ne connaît pas. C’est du vocabulaire technique médical, non ?
Deux petits trucs me gênent. Tout d’abord, le médecin se suicide très brutalement. Le texte laisse supposer que cela arrive quelques instants après la révélation de la maladie. J’aurais ajouté un paragraphe sur le cheminement mental du personnage.
Et surtout, je n’ai pas compris pourquoi le pianiste abandonne et rejette soudain sa mère qu’il adorait et qui l’adorait. Des explications ou une confrontation auraient été les bienvenues. Tu suggères qu’elle méprisait les manifestants mais un fils aimant n’abandonnerait pas sa mère pour une simple divergence politique, si ? Et s’il le fait, ça devrait noircir son karma et il ne devrait donc pas pouvoir sortir du cycle, non ? Et puis, du point de vue du fil conducteur, il a toujours trouvé cette femme, il l’a toujours aimée d’un amour malheureux et je me m’attendais donc à ce que leur amour trouve une fin heureuse ou au moins une conclusion dans sa dernière vie (serais-je contaminée par la choubidou attitude ?). Je suis donc d’autant plus étonnée qu’il la largue après l’avoir poursuivie pendant tant de vies.

Est', en pleine lecture.


  
Ce message a été lu 6828 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
4 Fil rouge - Narwa Roquen (Mer 25 aou 2010 à 15:24)
       5 Merci pour les explications. - Estellanara (Jeu 26 aou 2010 à 16:44)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 745 ms - 252 connectés dont 1 robot
2000-2024 © Cercledefaeries