Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 WA-participation-exercice n°8, persiste et s'acharne ^^ Voir la page du message Afficher le message parent
De : Netra  Ecrire à Netra
Page web : http://terredelune.eu
Date : Dimanche 28 janvier 2007 à 19:56:27
Version n°2, à nouveau soumise au jugement affûté de Narwa et de qui voudra bien en prendre le temps...

A une idylle


A Z’’, que je n’ai pas su oublier. Et qui, sans doute, n’entendra jamais cette chanson...


Dans la pénombre bleu marine,
J’ai clos tes yeux noirs sans frémir.
La tête au creux de ta poitrine
Je te regarde t’endormir...

Dans l’obscurité ton visage
Retrouve les traits de l’enfant,
Des conventions quittant la cage ;
Mes doigts s’y meuvent, lancinant.

J’envierais aux Anges l’éternité du Ciel
Si j’y pouvais alors rester dans ta tendresse,
Lové(e) contre ton corps, ta peau aux tons de miel,
Dans la douce chaleur d’une infinie caresse.

Enlacés comme en un murmure,
Comme en un délicat cocon,
Nous y panserons les blessures
De nos âmes, et leurs démons.

Au bout d’une nuit d’équinoxe,
Le cadeau que tu m’as offert ;
Dans nos têtes nos paradoxes
Se mêlent. Nous avions souffert...

J’envierais aux Anges l’éternité du Ciel
Si j’y pouvais alors rester dans ta tendresse,
Lové(e) contre ton corps, ta peau aux tons de miel,
Dans la douce chaleur d’une infinie caresse.

Je n’ai de pays, de patrie,
Et d’asile qu’entre tes bras
Ma seule amarre, qui nous lie :
Notre amour, ne s’étiolera...

Laisse-toi aller à tes rêves,
Relâche enfin tes muscles las,
Le Temps nous concède une trêve
Entre ce Monde et l’Au-delà...

J’envierais aux Anges l’éternité du Ciel
Si j’y pouvais alors rester dans ta tendresse,
Lové(e) contre ton corps, ta peau aux tons de miel,
Dans la douce chaleur d’une infinie caresse.

Jusqu’à ce que la peur se taise,
Pour toi je demeure en éveil ;
Jusqu’à ce que ton coeur s’apaise,
Je veillerai sur ton sommeil.
MorgaNetra, et il y a toujours 7 couplets...


  
Ce message a été lu 3850 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
4 Bon travail! - Narwa Roquen (Mer 31 jan à 18:38)
       5 Merci, dit-il en rougissant - Netra (Mer 31 jan à 19:12)
4 Très joli... - Elemmirë (Dim 28 jan à 22:44)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 97 ms - 373 connectés dont 1 robot
2000-2019 © Cercledefaeries