Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Jeu d'écriture Voir la page du message 
De : Estellanara  Ecrire à Estellanara
Page web : http://estellanara.deviantart.com/
Date : Mardi 19 mars 2019 à 15:19:21
Minna-san konnichiwa !

Je participe ces temps-ci à un jeu d'écriture sur un autre forum. Des images sont postées par les membres et on écrit dessus. Je me suis dit que j'allais en partager une paire avec vous, au cas où vous n'auriez rien d'autre à faire que de me lire.
Voici mon dernier texte. L'image était la suivante :

Image

Mon bien cher oncle,

J'espère que cette lettre vous trouvera bien allant. Gardez-vous bien surtout, je vous en prie, des rayons du soleil. Ils peuvent, dans les régions où vous voyagez, être fort dangereux.

Je vous remercie pour vos voeux d'anniversaire qui me sont allés droit au coeur et plus encore pour votre présent. Jamais je n'en reçus de plus beau !
Dès l'instant où je l'ai déballé, une grande excitation m'a saisie et je n'ai eu de cesse que de l'essayer. Ma mère a cependant insisté pour que j'attende le coucher du soleil afin de ne point risquer d'être aperçue. Ah comme vous auriez ri de voir alors votre sotte nièce ! Le coeur battant comme une jouvencelle au jour de ses noces, ne sachant penser à rien d'autre, revenant encore et encore au bel objet, le caressant, lorgnant anxieusement la pendule comme si de la fixer pouvait en faire tourner plus vite les aiguilles.

Finalement, la nuit vint et j'étalai votre magnifique présent sur la pelouse du manoir. Ma mère, Ashley et tous les gens de maison s'étaient rassemblés pour assister au spectacle. Merlin en soit remercié, je ne leur fis pas le plaisir de me couvrir de ridicule. Aussitôt que j'eus dit les mots, le tapis s'éleva avec grâce, à mon intense ravissement. Je fis quelques mètres près du sol, afin de m'accoutumer un peu à cette nouvelle monture puis, cédant à la joie, je pris de l'altitude et de l'allure. Le tapis accéléra plus vivement que je ne m'attendais et je n'eus que le temps d'en saisir les franges avant de partir dans une folle spirale qui m'arracha un cri perçant. Il me fallut quelques instants pour reprendre pleinement le contrôle et je fonçai alors au dessus de Craig Dunain, frôlant les frondaisons des grands chênes. Ah quelle exaltation, mon oncle ! Mais quelque chose manquait à mon plaisir car je ne pouvais voir les étoiles à travers la brume épaisse qui recouvrait la campagne. Je montai en chandelle, perçai comme un bolide la couche de ouate et découvris le spectacle enchanteur des constellations et de notre mère la lune, resplendissante dans son halo d'argent. Je m'accordai un instant pour la contempler puis, m'abandonnant aux transports de l'enthousiasme, je filai vers la ville.

La brume commençait de se dissiper et j'apercevais à travers ses lambeaux quelques tremblotantes lumières qui marquaient les cottages alentour. J'accélérai encore. Le vent me giflait le visage, arrachant une à une mes boucles à leur coiffure, faisant claquer mes jupes, tirant de mes yeux quelques larmes, mais je n'en avais cure. J'étais toute entière à l'ivresse du vol. Les toits de la cité apparurent ainsi que le miroitement de la Ness. Je laissai alors le tapis ralentir et descendis au raz de la rivière. Mon coeur battait follement et je m'étendis sur le tissage soyeux afin de me reposer. Rêveuse, j'allongeai le bras et effleurai l'eau dans laquelle se reflétaient les lumières des lampadaires tous proches.

Un moment après, j'étais repartie à vive allure. Je fis un détour au dessus des toits des maisons et des hôtels particuliers jusqu'à apercevoir le clocher pointu de Saint Stephen, que vous aimez tant, mon cher oncle. A cet instant, je volais si bas que je faillis bien accrocher une girouette ! Je repris la direction de la rivière, laissai le château sur ma droite et poussai jusqu'à la baie de Moray. Ses eaux noires se changeaient, dans le reflet de la lune, en une scintillante nappe de mercure. Plus un nuage ne voilait la merveille du ciel étoilé et, toute à mon ravissement, l'esprit enfiévré de bonheur, je perdis la notion du temps. Je ne sais jusqu'où j'allai mais, quand le soleil se leva, je survolais les vagues, suivant la course de deux orques qui fendaient majestueusement les flots.

Mon cher oncle, jamais je ne pourrai assez vous remercier pour le cadeau que vous me fîtes et je me trouve bien indigne d'une telle générosité. Je chérirai ce tapis jusqu'à ma mort et, à chaque instant où je le regarderai, il me rappellera la bonté dont vous honorez votre humble nièce. Comme je suis impatiente de me rendre au pensionnat grâce à lui ! Le trajet sera infiniment plus court qu'en calèche.

Je vous envoie mille tendresses, votre nièce dévouée,
Iphigénie.

------------------------------------------------------------------

Et sur cette image :Image

j'ai écrit un très court texte de 150 mots, jusque comme ça, pour la concision.

Domotique



La camionnette publicitaire passe dans la rue en claironnant : « Domotech sait ce qui est bon pour vous ! ». Hervé sirote l’excellent café préparé par son ordinateur et lit le message lui souhaitant une agréable journée. Il a pris le dernier modèle d’IA. Maison propre, messages attentionnés : que demander de plus ?

Sur l’écran mardi : « Optimisation du chauffage : achat de bois ». Bonne initiative. Il avait oublié. Vendredi : « Optimisation de votre poids : café sans sucre ». Ah bon ? Lundi : « Optimisation de votre sommeil : -2° dans la chambre ». Contrariant, il aime avoir chaud...

Jeudi. Il est préoccupé. Cindy l’attend chez lui et il a peur de s’engueuler encore avec elle. Pas facile ce début de relation... Il entre et l’appelle : silence. Sur l’écran : « Optimisation de votre vie affective : 56 kilos au recyclage ».

Est', dans le coin.


  
Ce message a été lu 1664 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
2 2 petits textes sympa! - Narwa Roquen (Ven 27 mar à 17:59)
       3 Merci pour ta lecture ! - Estellanara (Ven 27 mar à 18:11)
2 Défi - Netra (Mer 10 avr 2019 à 00:14)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 469 ms - 236 connectés dont 1 robot
2000-2020 © Cercledefaeries