Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 WA 147 Narwa : commentaire Voir la page du message Afficher le message parent
De : Estellanara  Ecrire à Estellanara
Page web : http://estellanara.deviantart.com/
Date : Jeudi 12 janvier 2017 à 14:12:46
Déjà, rien que le titre est jubilatoire !
Tu rends très bien l'incompréhension et l'impuissance des enfants face aux affaires des adultes.
Rho peuchère, quelle histoire horrible, ce père...
Ah le côté mystérieux et angoissant des jumeaux ! J'adore ! Ça m'a toujours fascinée. Ceux-là sont inquiétants à souhait.
La narration est très réaliste. Tu suggères la séparation des parents avec "le virement d’Henri".
Waouh, le personnage du père est flippant, le vrai génie du mal ! Juste ambigu comme il faut.
Ah, Google, notre meilleur ami, à la rescousse !
What ? Henri écrit de chez lui ? Ah la vache, ses enfants sont eux aussi des génies du mal ! Ils s'organisent des vacances loin d'elle pendant lesquelles ils doivent donner libre court à leurs plus bas instincts.
Cela dit, reste la possibilité que la narratrice soit en pleine parano.
Glaçant comme la narratrice remet en cause toute possibilité de sentiment humain chez ses enfants depuis qu'elle a parlé à son père.
Rarg, quelle horreur ! Ils ont tué leur père !
On se demande toujours, que ce soit dans les films d'horreur et les romans, pour quoi le héros ne contacte pas la police. Là, vu comme les sentiments de la narratrice envers ses enfants ont évolué, de l'amour à la peur, elle ne va peut-être plus tarder à le faire.
Houuu, le père se ramène ! Hihihi, le scénario est sadique !
Punaise, la mention de la pharmacie me laisse présager un empoisonnement de groupe.
La petite sait que sa mère l'a empoisonnée. Elle est vraiment diabolique, cette histoire.
Ah elle comptait se tuer aussi mais elle renonce, apparemment.
Elle a vraiment sombré dans la folie si elle parvient à flâner "joyeusement" après avoir assassiné ses enfants.
Bien vu, le père qui s'accuse et paye ainsi sa dette à sa fille. Ah, les dernières phrases du père sont juste merveilleuses !
Horriblement excellente cette histoire !! J'ai adoré !

Est', qui rattrape son retard, plus qu'un an !


  
Ce message a été lu 3799 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 763 ms - 139 connectés dont 3 robots
2000-2020 © Cercledefaeries