Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Afficher l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 De la critique...  Voir la page du message Afficher le message parent
De : Netra  Ecrire à Netra
Page web : http://terredelune.eu
Date : Mercredi 28 septembre 2016 à 00:06:36
Ah, je dirais que positives ou négatives, les deux sont soit utiles, soit inutiles, tout dépend de leur contenu.

Comme tu sais à présent ce que veut dire mon pseudo, tu as une idée de ma confiance en moi au naturel : elle avoisine les -273.5°C. Les critiques positives, donc, me servent à évaluer mon travail dans le bon sens, n'ayant aucun point de repère. Grâce à elles, j'évalue mes points forts, les éléments sur lesquels je peux me reposer en ayant la certitude que je progresserai certes à l'usage, mais que je peux me concentrer sur mes faiblesse.
Et aussi, des fois, ça fait du bien parce que j'ai été éduqué dans le culte du "tu ne feras jamais assez bien de toute façon" et constater que, ben en fait si, j'ai fait au moins assez bien pour quelques personnes... c'est cool.
Bref, les critiques positives sont utiles quand elles ne s'arrêtent pas à "c'ététwovbien où est la suite ?" (bon, et celles-là servent au moins à motiver.)

Les critiques négatives... c'est un peu pareil, mais dans l'autre sens. La plupart pointent des faiblesses, sur lesquelles il faut travailler. Mais honnêtement, certaines sont juste là pour, heu. Je sais même pas en fait. J'entends, sur le Cercle, nous avons cette habitude de la critique constructive, mais de ma maigre expérience au-dehors... la plupart des critiques se résument à un "j'ai pas aimé." ou à un "je voulais autre chose." Par exemple, la première chronique "négative" de LDG se résumait à : "c'est super bien écrit, les personnages sont cools, mais j'aime pas Yuri et je voulais voir comment s'était construite son éducation, pas comment la déconstruire." Du couuuup... Ben, j'veux bien,j'entends, sauf que c'était pas le propos du roman à la base.

Enfin, il ne faut jamais oublier que ce qui déplaît à l'un peut plaire à l'autre. Sur LDG toujours, j'ai eu le cas de ces deux réflexions, qui, je crois, aident beaucoup à relativier la chose :

"pénible quand elle s'attarde à détailler les tenues vestimentaires des protagonistes (personnellement je me tamponne de savoir que machin porte une tenue jaune avec des froufrous roses et de la passementerie rouge)"
vs
"Une chose que j’ai beaucoup aimé, c’est comment on peut sentir la libération et le changement de Yuri à travers ses vêtements. Etant Japonaise, Yuri porte un kimono long, un kimono qui est comme une prison, qui la force à marcher à petit pas, et petit à petit elle va porter d’autres vêtements."

Bon. Les fringues, donc, ça a parlé à l'un et pas à l'autre. Ben, c'pas grave, celui qui a pas aimé les fringues a aimé d'autres trucs.

Bref, j'essaie de prendre l'utile et de laisser le reste ^^ Ce qui n'est parfois pas facile.

Mais dans LDG y'a des choses que je suis sûr et certain d'avoir réussi,et mon top 3 perso est :
 1/ Sir Edward Longway.
2/ le Capitaine Camille-Agnès Albane du Mont de Trente-Chênes.
3/ la fin. 

Netra, qui apprend la dure vie d'auteur publié


  
Ce message a été lu 2849 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 95 ms - 208 connectés dont 2 robots
2000-2019 © Cercledefaeries