Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 L'été indien... Voir la page du message Afficher le message parent
De : Maedhros  Ecrire à Maedhros
Date : Dimanche 22 septembre 2013 à 20:17:37
Quelqu'un a dit que les plus belles histoires étaient celles que l'on a pas encore racontées.

Celle-ci a un petit côté proustien qui sent bon la suave madeleine ou ces parfums délicats des contes maupassiens dans lesquels l'amertume est finement cachée dans la douceur d'un bel après-midi cauchois.

Un auteur astreint à produire un mot par jour, un seul, c'est comme exiger d'une Ferrari de consommer un litre d'essence au cent kilomètres. Le cheval se cabre, c'est naturel! Cela doit en effet être terrible et surhumain d'appliquer ainsi le principe de parcimonie. Et je sais de quoi je parle, étant du genre prolixe invétéré, un besogneux qui dit un et deux et qui aligne les mots comme d'autres manient la kalach! Heureusement, une inattendue histoire de coeur va ouvrir d'autres perspectives au grand dam de la gentille vampire qui ne se nourrit heureusement que de mots (et un par jour...). L'auteur va croiser Cali qui n'est pas sans rappeler Kali, la déesse indienne du temps (rituel du five o'clock), de la Mort (autodestruction) mais également de la délivrance et de la création.

Le style est à la fois soigné et retenu. Une jolie musique se dégage de ces phrases harmonieuses. Et des dialogues affleurent des sentiments qui ne se dévoilent jamais complètement. Ils sont chastement recouverts d'une sorte de pudeur aux tons bleus, comme dans ces tableaux impressionnistes peints par Turner ou Constable. Les noms renforcent le côté Maupassant (Saturnin, surtout). Côté consigne, RAS, ponctuation et patience sont au rendez-vous!

De la bien belle ouvrage que voilà, comme confiait M. Bouygues à l'artisan courbé sur son établi

M


  
Ce message a été lu 4312 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 1135 ms - 137 connectés dont 2 robots
2000-2020 © Cercledefaeries