Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Astrauto-stoppeur. Voir la page du message Afficher le message parent
De : Maedhros  Ecrire à Maedhros
Date : Samedi 15 decembre 2012 à 20:02:14
C’est un texte impressionnant que tu nous as livré là Onirian ! A la fois, un voyage intérieur, transcendantal, symbolique et une expérience de mort imminente. La route est effectivement au centre de l’histoire et elle existe dans les deux dimensions. D’un côté, elle est passive et ne fait qu’accentuer les désirs morbides du héros déprimé et de l’autre, elle est active et apporte une sorte de catharsis.

Par ailleurs, le handicap dont souffre le héros, l’anosmie, est un élément très bien trouvé et s’insère de façon intéressante dans le contexte. D’une part, il répond habilement aux consignes en permettant de décrire les nouvelles sensations olfactives qui désorientent le héros. D’autre part, il n’est pas gratuit et uniquement destiné à cocher une case.

Enfin, cette route dédoublée est une trouvaille géniale. Elle m’a un peu fait penser au roman de Silverberg, le fleuve de l’éternité, même si celui-ci n’est absolument pas comparable. J’aime beaucoup la façon dont tu décris ce voyage immobile, intérieur sur cette route qui, si j’ai bien compris, ne mène nulle part où plus précisément ramène au point de départ, avec une qualité d’écriture fluide et épurée. J’aime bien aussi le parallélisme inversé des deux routes : la route symbolique tranche est en quelque sorte le négatif (ou le positif) du ruban de bitume de la réalité.

Le retour à la réalité est également bien raconté, toujours sur le mode émotif que tu exprimes avec talent et ce depuis plusieurs textes. Enfin, la chute finale boucle avec l’histoire dans le message de la petite amie laissé sur le portable.
Bien joué !

Au rayon des bricoles :
-« ...senti une mon coeur... » : ??
-« ... Si, ne ment pas... » : ne mens pas...
-« Tu es certains... » : Tu es certain..
-« ... une des seules odeurs que j'ai spontanément apprécié.. » : une des seules odeurs que j'ai spontanément appréciée(s) .
-« ... une petite pile de bois mort que je n'avais pas remarqué » : une petite pile de bois mort que je n'avais pas remarquée.

M


  
Ce message a été lu 3566 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 101 ms - 191 connectés dont 2 robots
2000-2019 © Cercledefaeries