Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Maedhros, exercice n°96 Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Mercredi 7 septembre 2011 à 23:57:47
Maedhros, c’est notre Shéhérazade. Vous l’invitez pour l’apéro, et il commence à raconter. Bien sûr, vous le gardez à dîner... et puis vous sortez les cerises à l’eau de vie... Et c’est déjà l’heure de la soupe à l’oignon, puis celle du café et des tartines... Et non, vous n’avez pas envie qu’on lui coupe la tête ! Avant de le laisser partir, à regret, vous demandez, en toute innocence, s’il est pris pour la soirée... Vous allez passer une journée dans le pâté, essuyer les rebuffades de votre petit chef avec une patience angélique, les yeux encore pleins de rêve et un sourire béat sur les lèvres. Vous allez oublier le park-mètre, le pressing, le dentiste, le chien devra hurler à la mort pour avoir sa gamelle, mais quand la porte sonnera, ce soir, vous ne souhaiterez toujours pas qu’on lui coupe la tête...
Ton récit aguiche le lecteur à l’américaine. « Je suis un gars comme vous, un mec normal... et puis regardez ce qui m’arrive... », pour nous faire basculer sans transition dans un monde historico-onirique où tu alternes avec talent descriptions voluptueuses, actions haletantes et mystères fantastiques. Et nous, embarqués, embobinés, ballottés, séduits... nous râlons comme des camés en manque parce que la fin n’est que provisoire...

Bricoles :

Dans le I :
- Je pensais aussitôt : pensai
- Un bug : K&#363 etc...
- Que pouvais-je mobiliser encore : manque le :?
- J’ai tourné... je me suis dirigé : passé composé au milieu du passé simple
- J’ai essayé d’être rationnel : idem

Dans le II :
- mes paupières closent : closes
- la sorcière m’avait ri au nez quand je comparus : quand j’avais comparu
- ils projettent de piller mon Empire et imposer : d’imposer
- et qu’a-t-il fait quand il se rendit compte : s’est rendu compte


Dans le III :
- la Milice de la justice et de la concorde : il me semble que ça serait mieux avec des majuscules

Dans le V :
- une grande esplanade... de grands dignitaires, sur 2 lignes
- les rivières débordent de leurs lits : leur lit
- l’Empereur attendra son repas....une seule miette de son repas, sur 2 lignes

Dans le VI :
- la Cité interdite : manque une majuscule
- j’ai auparavant gravi... et je me suis retourné : j’avais gravi, je m’étais retourné
- je ne l’ai pas repoussée quand elle me dit : je ne la repoussai pas
- peux-tu m’aider ! : ?
- qui ne tente rien d’obtient rien : n’
- plus de cent mille lieux : je suppose que c’est « lieues » ; mais en Chine, on ne comptait pas en li ?
- je brûlai d’en découdre : brûlais
- de larges panneaux de bois : j’aurais dit : les

Dans le VII :
- j’avais l’impression de retrouver : oubli du « me »
- dans le paragraphe «il m’ a jeté un regard torve et disparut... » , tu mélanges allègrement passé composé et passé simple. Plus « chambre » 2 fois en 2 lignes
- j’ai vérifié toutes les poches : je vérifiai
- idem : des créatures... m’ont lancé, des flics... se sont retournés
- à l’inverse : je commençai à avoir un peu froid : je pense que l’imparfait serait mieux
- je me suis retrouvé au dernier étage : je me retrouvai
- route déjà tracée...déjà parlé... sur 2 lignes
- vous êtes le second qui possède cette sorte de don : l’enfant, l’empereur, et lui : ou je n’ai pas tout compris, ou ça fait trois.


Eru m’est témoin que je ne te veux pas de mal. Même quand tu écris des merveilles dont je suis pour ma part totalement incapable. L’épisode IV, « Les vagues de Jade », est à mon sens un petit bijou. Et les deux épisodes suivants sont à peine moins bons...
Mais voilà. Le ton du prologue et du I m’évoque Stephen King quand il n’est pas excellent. Je trouve qu’il y a un hiatus très long entre l’apparition et le retour du premier personnage. C’est ton choix, et je le respecte. Mais je me demande si le texte ne serait pas plus fort si c’était le fantôme qui parlait à l’européen, en lui disant « tu », dès le départ. Comment ça peut se faire, tu trouveras le truc, je te fais confiance. C’est vrai que le personnage sur les vidéos c’est une bonne idée. Mais je voudrais que tu arrives à éradiquer ce côté « facile ». Tu t’amuses en écrivant, et j’en suis ravie, et je ne voudrais pas que tu perdes ça... Et en même temps je me dis que si c’était plus resserré, plus rigoureux, en un mot plus travaillé... Je vais m’attirer les foudres de ton fan-club (dont je suis), mais tant pis. Je sais que tu peux, et le pire, c’est que tu sais que tu peux...
Narwa Roquen,qui espère malgré tout pouvoir lire la suite de l'histoire...


  
Ce message a été lu 4891 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
4 Le travail, c'est la santé... - Maedhros (Dim 11 sep à 16:54)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 106 ms - 368 connectés dont 1 robot
2000-2019 © Cercledefaeries