Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 WA 72, participation Voir la page du message Afficher le message parent
De : Elemmirë  Ecrire à Elemmirë
Page web : http://lemondedelemm.canalblog.com
Date : Dimanche 17 janvier 2010 à 17:01:52
Non ! Tu ne peux être mort, c’est impossible. Je vois encore ton corps debout qui se tient sous le chêne où on s'est rencontrés, et qui m’entoure et me serre fort, j’entends ton rire sonore qui court le long des murs, le long des rues, cette voix tendre qui rythme mes journées, je suis encore du doigt les courbes de ton dos si je me réveille en pleine nuit, pour être sûre que c’est bien toi, que tu es bien près de moi, que tu ne t’es enfui. Je t’entends, je te vois, je te sens, je te touche, c’est bien réel ! Ce qu’ils me disent n’est que mensonge, et tu le comprends comme moi, et tu tournes tes jolis yeux bleus vers moi et ton sourire complice me répond : « Ben oui, qu'est-ce qu'ils croient... Nous, éloignés ? Pour rien sur terre, je le jure ! Je suis tien, pour toujours. Viens ici, tu sembles épuisée, dors, princesse... »
Je me blottis contre toi. Je respire ton odeur. Tu sens tellement bon... Tu sens l’homme, le musc et le désir, un peu de sueur, tu sens l’envie et l’ivresse, le bon vin et les trucs dingues qui doivent rester secrets, qui font rougir. Quelque chose d’imperceptible s’étiole un peu, je respire plus fort, c’est doux, c’est toi, enfin je crois... C’est différent cette fois, il me semble, c’est comme si, je ne comprends rien, je respire encore, je colle mon nez sur toi pour percevoir quelque chose, je ne te sens plus, puis vient cette odeur inconnue, qui pique, qui lève le coeur, et pourquoi c’est si froid, où es-tu ? Une seconde, que je trouve l’interrupteur. J’y suis.
Tes yeux ouverts fixent le mur. Tes joues creusées sont presque vertes. L’odeur infecte m’étreint les tripes, tu pues le mort.


Elemm’, c’est vraiment bizarre ce que peut faire le cerveau avec une consigne comme ça, on m’interdit le A d’Amour, de nAïf et de gnAngnAn et je vire au gore... Etrange !


  
Ce message a été lu 6239 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
3 Exercice 72 : Elemm’ => Commentaire - Estellanara (Mer 17 fev 2010 à 10:37)
3 Cadavre exquis! - Maedhros (Dim 31 jan 2010 à 17:36)
       4 Persistance... - Narwa Roquen (Dim 31 jan 2010 à 21:28)
              5 J'avais même pas vu! - Elemmirë (Dim 31 jan 2010 à 21:55)
                   6 J'avoue - Netra (Lun 1 fev 2010 à 10:32)
                       7 T'en fais pas... - Elemmirë (Lun 1 fev 2010 à 18:54)
                          8 Ooooh ^^ - Netra (Lun 1 fev 2010 à 22:04)
                             9 Wouaaahh! - Elemmirë (Mar 2 fev 2010 à 18:40)
                               10 L'habitude... - Netra (Mer 3 fev 2010 à 00:00)
       4 Alors là... - Elemmirë (Dim 31 jan 2010 à 18:09)
3 Commentaire Elemmirë, exercice n°72 - Narwa Roquen (Sam 30 jan 2010 à 21:06)
3 WA 70 ? - z653z (Mar 19 jan 2010 à 15:00)
       4 Commentaire Wa 72 Elemmirë - Onirian (Mer 20 jan 2010 à 11:28)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 553 ms - 193 connectés dont 1 robot
2000-2021 © Cercledefaeries