Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Maedhros, exercice n°49 Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Vendredi 28 novembre 2008 à 23:24:07
Courte mais bonne! Un joli moment d'horreur! La consigne est parfaitement respectée, l'histoire est violente, l'expression rythmée, syncopée, forte. Le titre ironique convient très bien à ce délire obsessionnel où le héros trouve néanmoins une satisfaction évidente. La scène dans la crypte est une merveille! Obscure, exotique, envoûtante...
Le héros, malgré sa folie meurtrière, est néanmois attachant. Cet homme errant, perdu, traqué, trouve enfin un sens à sa vie et se sent investi d'une mission, maléfique certes, mais qui provoque chez lui un enthousiasme régénérant. Les humains sont totalement instrumentalisés au profit de sa quête, psychopathie oblige. Et sa quête est incertaine, car le son dont il rêve n'existe peut-être pas. L'idée est originale... Mais où est passé le miroir?
Quelques détails:
- "Là où je vis...": Il me semble que dans la progression "empeste" est plus fort que "suinte"
- "ceux que tu refuses de te souvenir": "dont": ou bien "ceux que tu refuses de te rappeler"
- "il avait tant faim": oui, s'il est québéquois... Sinon, c'est "tellement"
- "ce couteau que tu voies": "vois"


Encore un texte bien agréable à lire et qui sonne (eh eh...) tout à fait juste. A lire le jour, de préférence...
Narwa Roquen,même pas peur!


  
Ce message a été lu 4495 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
4 J'ai relu le texte... - Netra (Sam 29 nov à 11:26)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 102 ms - 211 connectés dont 2 robots
2000-2019 © Cercledefaeries