Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 WA n°34, Participation Voir la page du message Afficher le message parent
De : Elemmirë  Ecrire à Elemmirë
Page web : http://lemondedelemm.canalblog.com
Date : Mercredi 2 avril 2008 à 20:14:12
Il n’y aura que toi.


Cloc, cloc. Danse sur les pavés, dansent dans les caves les hommes égarés. S’emplir de bruit à défaut de présence, violence, non-sens, et les ombres mues sur la brique rouge. Et les peaux murailles. Les regards, pupilles pas pour moi, planètes d’autres systèmes. La rue et ses tambours, moteurs, torts peurs et oublis. Rues pour aller partout, mais où ? J’ai pris le temps pour des ailleurs, j’ai pris de l’air d’autres lueurs, mais sans hauteur, j’expire ensuite ; leurs mots, leurs surfaces, leurs jeux fades. Transparence des heures et brûlures fluides, repères arides, coquille creuse d’abandon, impatiente fatigue. Aucun d’eux, de toi ne me rapproche, mais comment cesser de t’attendre sans te trouver pourtant ?
Pas de trésor dans leurs yeux, sous leurs paupières les fleurs pour d’autres destinataires.

Ssssh, ssssh... Danse sur la toile, la pluie sous les semelles et le coeur désarmé, entrailles noir-grisâtres qu’on colore en façade, et des cris inutiles pour nulle part mener. J’aurais voulu te garder closes, intactes toutes mes ailes, mais les pages s’envolent sans jamais te trouver. Dans un recoin d’espoir : tu ne m’en voudras pas, il sera un tout autre univers pour nos envols. Dis-le-moi... J’ai mille arabesques sous les doigts, qui tracent, refrain lancinant, tes lignes, tes courbes, le beau et l’instant, le toujours, le vivant, les paroles pour renaître. « Je serai là. Et plus jamais... ». Mes mille tentatives, toujours trop loin de toi.
Pas de trésor dans mes lieux, puisque ton pas y est absent et ni raison ni ciel ni terre.

Mmmh... mmmh... Danse le son entre les lèvres serrées, le tout petit filet poussant un peu bancal. Viens ! Explose l’air en mes poumons ! Envahis l’espace ! Éclaire, donne du sens ! Nous, force sublime... Plus jamais morts, plus jamais secs, plus jamais égarés. Tes mains, mon asile, ma source. Ton ventre, le but de ma course. Ta bouche... mon point de... chut...


Plus de trésor à poursuivre. Galet rond et chaud au creux des doigts, Toi.


  
Ce message a été lu 4522 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
3 Exercice 34 : Elemm’ => Commentaire - Estellanara (Jeu 3 jul 2008 à 17:10)
       4 En passant un an après... ^^ - Elemmirë (Mar 28 avr 2009 à 20:15)
3 Commentaire de l'amoureuse - Liette (Jeu 3 avr 2008 à 18:04)
3 Commentaire Elemmirë, exercice n°34 - Narwa Roquen (Jeu 3 avr 2008 à 17:19)
3 allitérations... - z653z (Jeu 3 avr 2008 à 16:47)
       4 Virgule - Elemmirë (Jeu 3 avr 2008 à 19:07)
3 Eflemmerie instantanée - Robin des moi(S) (Jeu 3 avr 2008 à 05:44)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 684 ms - 484 connectés dont 1 robot
2000-2020 © Cercledefaeries