Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Exercice 25 : Maedhros => Commentaire Voir la page du message Afficher le message parent
De : Estellanara  Ecrire à Estellanara
Page web : http://estellanara.deviantart.com/
Date : Jeudi 24 janvier 2008 à 17:53:34
N’empêche, vous n’avez pas l’impression qu’il souffle encore un léger vent de romantisme, suite au sujet 20 ? Ce n’est pas pour me déplaire. Enfin, de romantisme pervers dans ton cas, cher ami.
J’ai trouvé la métaphore filée sur le bateau échoué un peu longue.
Tu reprends donc ton récit au moment fatidique où elle fait tomber son carton à dessin. Que représentent-ils en réalité les dessins au fusain ? Les premières répliques de la jeune femme sonnent curieusement comme des discours préparés à l’avance. Mais pourquoi pas puisqu’il s’agit d’un piège mûri de longue date ?
L’accumulation de mots japonais dans certaines phrases paraît un peu artificielle et nuit à la compréhension pour qui ne les connaît pas. De même, quelle coïncidence que le timide soit lui aussi fan de culture japonaise et au fait de cérémonie du thé et de feng shui...
J’ai trouvé curieux qu’elle lui raconte spontanément toute sa vie et l’entretienne de philosophie zen. Ce n’est pas amené très naturellement, je trouve.
La timidité du héros apparaît nettement dans ses tentatives maladroites pour faire la conversation. Pas mal, le croque-mort. Originale et parlante, cette image. Le hittite aussi c’est rigolo.
L’explication sur Hagi, les bols et la forêt fait également un peu cheveu sur la soupe, quart d’heure touristique. Mais peut-être est-ce moi qui vois le mal partout. Les explications de la jeune femme sur ses sensations dans la forêt sont un peu confuses mais on les comprend mieux en ayant lu la fin.
Tiens un petit passage à la Ring... Je trouve que tu aurais pu la jouer à l’envers sur la description du kami japonais. C’est à dire, qu’il découvre progressivement des détails dérangeants de son corps en l’observant. Puis, il voit son visage et est horrifié. Et seulement là, il perd connaissance. Il aurait pu essayer de se sauver, reculer en rampant, s’empêtrer dans les draps aussi. Cela t’aurait laissé plus de temps pour décrire le kami. J’ai fait des recherches sur Yama uba mais je n’ai pas trouvé quel est ce tribut dont tu parles, cette mutilation infligée au héros.
La description du second fantôme, avec ses bras serrés et ses griffes qui s’agitent est particulièrement réussie et évocatrice. A ne pas lire tard le soir ! Cela dit, j’avoue ne pas voir le rapport avec yama uba... Pourquoi le second fantôme vient-il hanter le héros ?
J'ai du mal moi, parfois.

Est', en pleine lecture.


  
Ce message a été lu 5215 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 741 ms - 205 connectés dont 1 robot
2000-2022 © Cercledefaeries