Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Estellanara, exercice n°20 Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Lundi 7 janvier 2008 à 17:37:09
Voilà donc un savant mélange de fantasy vampiresque et de SF classique. Rien de choquant, d’ailleurs, immortalité oblige. Tu as bien rendu l’ambiance du XVIII ° siècle, tant par le langage précieux que par le décor soigneusement décrit. L’histoire est construite comme une rose (noire bien sûr), qui s’ouvre pour révéler un passage d’amour fusionnel à la fois violent et très sensuel, et l’effet produit est très fort. Puis la rose se referme lentement et on revient à peu près au point de départ.
Quelques questions cependant restent sans réponse :
- qui réveille Dorian et pourquoi ?
- pourquoi pense-t-il à se venger seulement maintenant et non pas entre le moment de la mort d’Isis et sa cryogénisation ?
- pourquoi Isis a–t-elle les yeux verts ?

Je trouve le début un peu plat en comparaison de la partie centrale, avec quelques clichés ( « les regrets ont le goût de la cendre », « je ne puis enterrer le passé ». La fin passe beaucoup mieux.
Ensuite, les petites peccadilles :
- je suis un peu surprise du choix du prénom Dorian , qui commença à être à la mode , surtout dans les pays anglo-saxons, après 1890, grâce à Oscar Wilde
- le mot « gangue » revient 2 fois à quelques lignes d’intervalle
- « ce bonheur enfui, il ne m’en reste que... ». J’aurais dit : « de ce bonheur enfui, il ne me reste que... »
- On dit « savoir gré », « de bon gré », et non pas « grès » ( 2 fois)
- La Pietà, il me semble, mérite bien une majuscule...

Je t’offre en prime 3 accents circonflexes et un t , qui restèrent sans doute dans tes intentions.
Enfin quand tu dis « tu t’ébaudis de tes sens affinés », il me semble que tu veux dire « tu t’émerveilles, tu t’étonnes », et non pas « tu t’amuses ». Auquel cas c’est « tu t’ébaubis ». S’ébaudir veut dire s’amuser. Mais peut-être était-ce ce que tu voulais dire.
Quel dommage que tes participations soient si rares ! Tu es sûrement celle d’entre nous dont les thèmes sont les plus variés, et chaque voyage que tu nous proposes est source de découvertes passionnantes !
Narwa Roquen, qui aime bien aussi les coquelicots


  
Ce message a été lu 3902 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
4 Réponses, commentaires, questions... - Estellanara (Mar 8 jan à 12:13)
       5 ^^^ t (+ ^!) - Narwa Roquen (Mer 9 jan à 16:09)
              6 Merci ! - Estellanara (Ven 11 jan à 07:42)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 123 ms - 1573 connectés dont 1 robot
2000-2019 © Cercledefaeries