Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Commentaire Maedhros, exercice n°20, histoire 2 Voir la page du message Afficher le message parent
De : Narwa Roquen  Ecrire à Narwa Roquen
Date : Jeudi 30 aout 2007 à 19:17:10
Douze lignes. Ca, c’est de l’art ! En douze lignes on sait déjà presque tout de l’histoire, et elle n’est pas encore écrite ! En douze lignes, avec ce jeu des ils/vous, on a déjà compris qu’il y a entre le héros et le reste du monde une distance que rien ne pourra combler.
Perso, j’aime beaucoup. Ce type est fou, mais totalement innocent. L’écriture est hachée, viscérale, incohérente en apparence, mais les détails sont placés où il faut quand il faut (« elle paraît toujours distante », « elle est très pudique ».
J’ai apprécié le leitmotiv des lunettes, qui trouve son apogée dans le génial « hommes-lunettes » : peur du noir, de la face cachée, fétichisme des yeux comme ceux de Lara, qui bénéficient de deux images fortes « cristaux prêts à se briser » et « ses lacs d’Irlande »... Sans oublier les chats, complices indispensables car naturellement un peu schizoïdes...
Ah, « m’endormir sur la plage de ses paupières »... J’aurais aimé avoir écrit ça !

La question que je me suis posée, en toute honnêteté, est : est-ce que c’est une histoire romantique ? J’ouvre le débat. Peut-être que non. Difficile d’être romantique quand on est schizophrène.
Mais tant pis, j’adore ce texte. Plus que le 1.
Narwa Roquen, clap clap clap!


  
Ce message a été lu 4121 fois

Smileys dans les messages :


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 121 ms - 273 connectés dont 2 robots
2000-2019 © Cercledefaeries