Version HTML ?

Messages FaeriumForum
 Ajouter un message Retour au forum 
 Rechercher un message Statistiques 
 Derniers messages Login :  S'inscrire !Aide du forum 
 Masquer l'arborescence Mot de passe : Administration
Commentaires
    Se souvenir de moi
Admin Forum 
 Derniers commentaires Admin Commentaires 

 Désolée, c'est incomplet Voir la page du message Afficher le message parent
De : Limie  Ecrire à Limie
Date : Samedi 3 mars 2007 à 16:23:07
« Le vent soufflait doucement ses baisers de mort entre les arbres de la forêt. Les cadavres se mêlaient au rivage, faisant apparaître un monticule de chair.
Ce monde n’existait déjà plus, il disparaissant de l’espace temps pour ne plus qu’être un grain de sable dans cette destinée si peu réjouissante...
Maëline revenait de son tour de garde, elle, la fière reine de ce pays dévasté par le baiser du Drolcolm.
Son fidèle destrier expulsait de ses naseaux une brume fétide. Elle jouissait de son nouveau pouvoir comme autrefois elle jouissait du plaisir de la chair.
C’était avant... Avant quand son regard osa se poser sur Eiduin, l’homme de l’ombre, l’homme loup des sombres forêts de Belferâtre.
Elle n’aurait jamais dû l’aimer, depuis tout n’était que chaos !

Les soleils de Fertarie ne diffusaient plus qu’un semblant de luminosité. Le froid était présent depuis déjà quatre soleils complets... Elle n’aurait pas dû aimer...

Tout commença par la venue de l’étranger, Bertrand. Drôle de prénom que cet humain, comme il aimait à se décrire, portait. Il disait être venu d’un monde appelé Terre, mais ici, même les anciens ne connaissaient pas ce nom. Il avait voulu se rendre utile envers le peuple de Maëline, être présent pour les défendre d’une éventuelle attaque de son propre peuple. Il disait que les siens avaient découvert un vortex qui leur permettrait prochainement de venir conquérir ce monde si paisible.
On lui demanda des preuves, il en donna en montrant des armes que son peuple possédait, il alla même jusqu’à proposer une démonstration. On lui amena Ristorëlle, jeune femelle Belferâtre, donc de moindre importance.
Il fit sa démonstration... On l’applaudît, mais on le haït aussi. Le peuple brimé des Belferâtre se sentit une fois de plus humilié et déclencha une guerre civile.
Maëline et Bertrand se rapprochèrent l’un de l’autre, afin de combiner leur force destructive. Le peuple des Belferâtre devait disparaître !!
...


  
Ce message a été lu 4144 fois

Smileys dans les messages :
 
Réponses à ce message :
3 Exercice 10 : Limie => Commentaire - Estellanara (Jeu 14 jun à 18:06)
3 Commentaire Limie, ex n°10 - Narwa Roquen (Lun 5 mar à 18:10)
       4 ... - Limie (Mer 7 mar à 07:04)
              5 Suivi du dossier! Merci Est' - Elemmirë (Jeu 14 jun à 19:32)


Forum basé sur le Dalai Forum v1.03. Modifié et adapté par Fladnag


Page générée en 96 ms - 208 connectés dont 1 robot
2000-2019 © Cercledefaeries